rechercher dans le site


saisie pour accès à votre administration
id passe
  Inscription  



Zéro herbicide sur la moitié du vignoble
imprimer cet article

C'est l'objectif fixé par Laurent ménestreau, réélu président de la Fédération viticole Anjou Saumur, pour un mandat de trois ans. Ouest France - 21/06/2016

Le syndicat viticole se mobilise pour réduire l'utilisation des pesticides. Il s'est donné pour objectif de bannir l'utilisation des herbicides sur la moitié de la superficie du vignoble en trois ans. "Le traitement herbicide ne sera autorisé que sur les cavaillons (les rangs de vigne), qui représentent la moitié du vignoble", a déclaré Laurent Ménestreau. Sur l'autre moitié du vignoble, entre les rangs de vignes, l'enherbement ou le travail mécanique du sol, déjà très largement pratiqués, offrent des alternatives au désherbage chimique. "L'objectif est de diminuer les traces de pesticides dans les rivières. Il faut entraîner tous les viticulteurs et communiquer sur ce qui s'améliore" a annoncé le président lors d'un session de chambre d'agriculture consacrée à la viticulture. 












Mentions légales | Crédits | Réalisation : lignes3d